ASSOCIATION DES SINISTRES
DU 21 SEPTEMBRE 2001

Explosion de l'usine AZF à Toulouse

En septembre 2011, un rapport de la CPAM et de l'institut de veille sanitaire publiait ces chiffres :
- en 10 ans, 11 618 dossiers ouverts pour des assurés déclarés comme victimes de la catastrophe.
- les dépenses pour leur prise en charge s'élevait à 34,4 millions d'euros fin janvier 2006.

Dans le domaine des troubles auditifs, les résultats notent l'importance des acouphènes 5 ans après l'explosion (31% chez les hommes, 24% chez les femmes) et de l'hyperacousie (26 et 35%).

Source France 3 région